Maison d'Ampère
Musée de l'électricité
Salle de projection
La Boutique
Muséologie

      Visite du musée - Musée de l'électricité






. . .   . . .

Les autres salles du Musée (trois salles du bâtiment A et celles du bâtiment B) sont consacrées

à l’histoire de l’électricité. Les panneaux de la salle Coulomb retracent celle de l’électrostatique et dans les vitrines sont exposés les instruments qui rappellent son évolution depuis le 16e siècle, lorsque William Gilbert, médecin de la reine d’Angleterre, montra que le bâton de verre frotté par une peau de chat possédait des propriétés similaires
à celles de l’ambre jaune des anciens. Parmi les appareils présentés, citons l’électrophore de Volta, des batteries de bouteilles de Leyde, des électroscopes de différents types, plusieurs machines électrostatiques et une balance de Coulomb, ainsi qu’une maquette animée permettant au public de faire fonctionner un carillon électrique.

L’histoire de l’électrostatique se poursuit dans la salle suivante qui contient notamment une machine de Wimshurst animée, la machine de Carré par frottement et influence, une petite machine de Van de Graaf fournissant une tension de 50 000 V, une maquette animée de la maisonette de B. Franklin

démontrant l'efficacité du paratonnerre et la machine hydroélectrique d’Armstrong dans laquelle étaient recueillies par un peigne les charges électriques créées sur les gouttelettes d’eau transportées par un jet de vapeur humide passant au travers d’un ajutage en bois dur.

En regard sont exposés les appareils destinés à transformer l’énergie chimique en énergie électrique, piles et accumulateurs,avec deux exemplaires de la pile de Volta, qui supplantèrent les machines électrostatiques durant le 19e siècle.

Retour haut de page
. . .   . . .